Football : au match de la RDC contre l’Angola, rien de nouveau

Article : Football : au match de la RDC contre l’Angola, rien de nouveau
Étiquettes
16 novembre 2020

Football : au match de la RDC contre l’Angola, rien de nouveau

Encore un match sans victoire. Les Léopards de la RDC n’ont fait qu’un match nul (1-1) face aux Palancas Negras d’Angola. Samedi soir devant ma télé, je n’ai pas été surpris. Je vois les gens se plaindre des résultats de notre équipe. Je comprends, mais se qualifier facilement n’a vraiment jamais été notre habitude.

Recours aux calculs 

Je préfère une qualification compliquée qu’une élimination facile. Après tout, c’est ça notre style de jeu. Je crois qu’on ne devrait pas se plaindre. Chers compatriotes ! Vous souvenez-vous de la dernière fois qu’on a enchaîné des victoires lors d’une campagne des éliminatoires de la CAN ? Cependant malgré nos contre-performances, on arrive, tant bien que mal, à se qualifier.

Actuellement nous occupons la troisième place dans le classement. Quatre points nous séparent des Gambiens, à la deuxième place, qualificative pour la phase finale. Ça craint. Un nouveau nul sera quasiment synonyme de l’élimination. A nous de surprendre les angolais à Luanda ce mardi. Je crois qu’on peut le faire.

On s’en prend encore à N’Sengi

Contrairement à la fois passée, cette fois je crois que N’Sengi, sélectionneur des Léopards de la RDC, est aussi passé à côté de son match. C’est vrai qu’il y a eu plusieurs absences dans sa sélection. Mais parmi les joueurs à sa disposition, il n’a pas su commencer avec ceux en forme. La preuve, les entrées de Bakambu, Bolasie et Kakuta en seconde période nous ont offert nos occasions franches de la partie. N’sengi devrait revoir cet aspect, la victoire au match retour est impérative.

Par contre, je garde ma position quant aux critiques le concernant. De là, je tiens à rappeler ce que j’ai dit l’autre fois : quand une équipe perd, c’est l’entraîneur qui subit les retombées. Mais lorsqu’elle gagne, on ovationne les joueurs. Prenons le cas de notre dernier match. Quand Bakambu manque son face à face avec le gardien angolais, l’entraîneur a-t-il un lien avec cette inefficacité ? Cela n’est qu’un détail, vous pouvez revoir les autres occasions manquées. Ressaisissons nous !

Partagez

Commentaires